Qui êtes-vous ?

Pyrénées Atlantiques, France
LA PAROISSE LA TRINITE D'OLORON COMPREND LES RELAIS DE STE-CROIX, STE-MARIE-ST-PEE, NOTRE-DAME-GOES, BIDOS-SOEIX. PRESBYTERE:secrétariat 2, rue Centulle,OLORON-STE-MARIE TEL:0559390170 FAX:O559360928 E.MAIL: paroissetrinite@wanadoo.fr LA PAROISSE ST JACQUES DU PIEMONT COMPREND LES EGLISES D’AGNOS, AREN, ASASP,ARROS,EYSUS,GERONCE,GEÜS, GURMENÇON, LURBE ST-CHRISTAU,MOUMOUR,ORIN ET ST-GOIN PRESBYTERE: 5, rue du Gave 64400 Gurmençon Tél/fax 05 59 39 87 28 PRÊTRES- pour les deux paroisses: Abbés Daniel DECHA,curé. Jean Marie BARENNES,prêtre- coopérateur. *Eustache-Fortuné HOUNDJEMON prêtre «fidei donum» du diocèse de Cotonou (Bé­nin), en mis­sion d'étu­des à l'Institut Catholique de Toulouse, prêtre coopérateur de la paroisse la Trinité d'Oloron - Oloron, pour 3 ans.

Archives du blog

08/09/2014


La Trinité d'Oloron - Oloron


Tous les jours, la messe est célébrée au Carmel à 9h00.

Lundi 8 septembre - Nativité de la Vierge Marie –
18h30 Messe bilingue à Sainte-Marie.

Mardi 9 septembre
  18h30 Messe à Sainte-Marie.

Mercredi 10 septembre 
17h30-18h30 à Sainte Marie, Adoration du Saint-Sacrement, suivie à 18h30 de la messe.

Jeudi 11 septembre 
   18h Prière à Saint Pée.
  18h30 Messe à Goès.

Vendredi 12 septembre
18h30 Prière de louange à  Sainte-Marie


- Fête de la Croix Glorieuse -
Samedi  13 septembre
        15h Messe à l'hôpital.
        18h30 Messe à Notre-Dame.

Dimanche 14 septembre
 9h00 Messe au Carmel.
        10h30 Messe à Sainte-Marie.
        18h30 Messe bilingue à Sainte-Croix.
-------------------------------------------------------------------------------------------------
REUNIONS

Mardi 16 septembre 20h30 rue d'Arboré
Conseil Pastoral Paroissial « La Trinité ».


Rappel       Inscription des enfants au catéchisme paroissial
et à l'aumônerie des collèges
au 7 rue d'Arboré
Mar­di 9 sep­tem­bre de 17h à 18h30
Samedi 13 septembre de 10h à 12h
--------------------------------------------------------------------------------------------------- 

  Saint Jacques du Piémont - Gurmençon

                                                                       
Mar­di 9 sep­tem­bre  18h cha­pe­let à Saint Goin (mys­tè­res joyeux)

14h ­Réunion des ca­té­chis­tes du Pié­mont
à la Mai­son Pa­rois­siale d’Olo­ron.
----------------

Jeu­di 11 sep­tem­bre 
9h Messe à Ag­nos (I.P. de­man­dée)

20h30 Con­seil Pas­to­ral Pa­rois­sial St Jac­ques du Pié­mont
à la Mai­son Pa­rois­siale d’Olo­ron.
----------------

Ven­dre­di 12 sep­tem­bre
18h Messe à Mou­mour (I.P.)


- Fête de la Croix Glo­rieuse -
Sa­me­di 13 sep­tem­bre
18h30 Messe à Lurbe (Ames du Pur­ga­toire)

Di­man­che 14 sep­tem­bre
10h30 messe à Gé­ronce  (Edouard et Jeanne Tris­tan, Fa­mille May­ca et Plou)
---------------------------------------------------------------------------------------------
DIVERS

01/09/2014







Inscription des enfants au catéchisme paroissial
et à l'aumônerie des collèges
au 7 rue d'Arboré
-------------------------------
Mar­di 09 sep­tem­bre de 17h à 18h30
Samedi 13 septembre de 10h à 12h

1-Pourquoi inscrire mon enfant au catéchisme ? Est-ce bien raisonnable avec toutes les activités qu’il a déjà ? Qu’est-ce que le catéchisme lui apportera ?

Avec le judo, la danse, le piano, ...etc., les enfants sont parfois débordés, mais éduquer un enfant exige que l'on fasse des choix. Toutes les activités n'ont pas la même valeur éducative. Le catéchisme n’est pas une activité comme les autres. C’est un lieu où ils peuvent être eux-mêmes, faire un lien entre tout ce qu'ils vivent et parler de questions qu’ils n’ont pas l’occasion d'aborder ailleurs.

Faire pour son enfant l'inscription au catéchisme est une obligation pour une famille chrétienne. La catéchèse l'aide à se structurer, à construire sa personnalité dans l'expérience de sa vie d'enfant et cela non à partir d'une morale abstraite "il faut faire ceci, ne pas faire cela", mais avant tout selon l'exemple vivant de Jésus. Faire l'inscription au catéchisme, c’est lui donner l’occasion de réfléchir aux questions qu’il peut se poser sur lui-même, le monde et Dieu et sur le sens qu'il peut donner à sa vie.

La participation à une communauté chrétienne lui donne la chance de vivre une communauté non basée sur la concurrence et la rivalité, mais sur des valeurs de partage et d'entraide. Le catéchisme apporte beaucoup sur le plan éducatif, mais son objectif est d'abord l'éveil et l'approfondissement de la foi : on apprend à connaître Jésus et à l'aimer, on découvre comment prier Dieu.

2.  Les parents peuvent-ils ne pas inscrire leurs enfants au catéchisme ?

Certains parents ne veulent pas faire l'inscription au catéchisme pour que leurs enfants aient la liberté  de choisir leur religion. - En fait, on ne peut choisir qu'en connaissance de cause. Si on ne donne pas à l'enfant une éducation religieuse, il est dans des conditions de liberté illusoires. C'est au moment de sa profession de foi qu'il pourra faire un choix personnel. La liberté est plus grande quand on connaît que lorsque l'on ne connaît pas.

3. Les parents doivent-ils laisser à leurs enfants la liberté d'y aller s'ils en ont envie ?
Certains parents pensent qu'il ne faut pas forcer leurs enfants par ce que ce ne serait pas éducatif et que cela pourrait les dégoûter. Il est sûr que l'attitude des parents doit être différente à la période de l'enfance et à celle de l'adolescence. Pour les enfants, ce sont les parents qui décident ce qui est bon pour eux. Ils ne peuvent pas abandonner les enfants à leur fantaisie quand il s'agit de choses importantes. Mais il ne suffit pas d'imposer quelque chose aux enfants, il faut les suivre et les soutenir. Il arrive que dans certains cas il ne faille pas imposer à un enfant d'y aller s'il est bloqué sur ce point. On peut en parler au prêtre de la paroisse, essayer de comprendre les raisons de son blocage et attendre que cela aille mieux.

4. Comment inscrire son enfant au catéchisme ?

Pour inscrire son enfant au catéchisme, il faut aller à l’accueil ou au secrétariat de la paroisse proche du domicile, et prendre contact avec la responsable. Si votre enfant est dans une école catholique, il lui sera proposé de participer à l'instruction religieuse au sein de l'école.

5. A qui s’adresse le catéchisme et à quel âge commence-t-il? ?

Le catéchisme s’adresse à des enfants scolarisés à l’école primaire. Il commence, selon les paroisses, au niveau de la classe du CE1 ou du CE2. Même si l'enfant est plus grand, il ne faut pas hésiter à l'inscrire. Si l'enfant est déjà au collège, il faut l'inscrire à l'aumônerie des collèges. Avant le catéchisme proprement dit, il existe pour les petits enfants, à partir de 3 ou 4 ans, des rencontres qu’on appelle «Éveil à la foi» et qui ont lieu habituellement tous les mois. Les enfants participent à des célébrations adaptées à leur âge.

6. Un enfant non baptisé peut-il y participer ?

Oui, bien sûr, et de plus en plus d’enfants sont dans cette situation. Au cours des  années, s’il le désire, l’enfant pourra demander le baptême. Avec l’accord de ses parents, il suivra une préparation en plusieurs étapes, puis, au bout d'environ deux ans, il recevra le baptême.

7. Y a-t-il des frais d’inscription ?

Il y a des frais d'inscription au catéchisme, car l'organisation entraîne des dépenses de secrétariat, de documentation, de matériel pédagogique, de manuel pour les enfants, d’entretien et chauffage de locaux, de salaire du personnel, etc.... Il est donc normal de régler à la paroisse l’ensemble de ces frais. Ce n'est presque rien par rapport à ce qui est demandé dans un club de loisir ou de sport. Ceux qui ont des difficultés financières ne sont pas tenus de payer la totalité des frais. - Les catéchistes sont bénévoles, sauf habituellement la responsable de l'ensemble qui est très chargée. 

SOURCE: le Cybercuré



La Trinité d'Oloron - Oloron




Tous les jours, la messe est célébrée au Carmel à 9h00.

Lundi 1er septembre
 18h30 Messe à Sainte-Marie.

Mardi 2 septembre
18h30 Messe à Sainte-Marie.

Mercredi 3 septembre   
                      12h-18h30 à Sainte-Marie Adoration du Saint-Sacrement
                     suivie de la messe à 18h30.
Jeudi 4 septembre  
18h Prière à St Pée
18h30 Messe à Bidos
18h30 Vêpres en béarnais à Ste Croix.

Vendredi 5 septembre
10h Laudes en béarnais à Notre dame
18h30 Prière de louange à Sainte-Marie.

                                      -23ème Dimanche du Temps Ordinaire -

   Samedi 6 septembre
                                          18h30 Messe à Notre-Dame. 

Dimanche 7 septembre
                       9h Messe au Carmel 
                        10h30 Messe à Sainte-Marie
                        18h30 Messe à Sainte-Croix.
Quêtes impérées - Institut Catholique de Toulouse.
---------------------------------------------------------------------------------------------


 Saint Jacques du Piémont - Gurmençon



   
Mardi 2 septembre
       15h chapelet à Arros (mystères glorieux)


Jeudi 4 septembre
          9h Messe à Géüs (Eulalie Labarere)

Vendredi 5 septembre
18h Messe à Arros (I.P.)

- 23ème Dimanche du Temps Ordinaire -

Samedi 6 septembre
18h30 Messe à Saint Goin (I.P.)
Quêtes impérées - Institut Catholique de Toulouse.

Dimanche 7 septembre
Pas de messe à Saint Jacques du Piémont
Pèlerinage à Notre Dame de Sarrance
Messes à 9h, 11h et 21h

----------------------------------------------------------------------------------
INFOS

-Avec le soutien de Mgr Ricard et de nombreuses autres personnalités, 
le collectif pour la défense des chrétiens d’Orient appelle à un rassemblement de solidarité le samedi 13 septembre à Bordeaux, sur le parvis des droits de l'homme.
Depuis plusieurs années déjà, les Chrétiens d’Orient subissent un véritable calvaire sur la terre qui a vu naître le christianisme. Que ce soit en Egypte, en Irak ou encore en Syrie, ces derniers comme d’autres minorités religieuses d’ailleurs sont l’objet de persécutions de la part d’islamistes menant envers eux une véritable épuration.

Ces dernières semaines, la situation s’est aggravée pour la minorité chrétienne. La question de leur survie est désormais posée. Comme le rappelait la conférence des évêques de France, «nos frères chrétiens sont chez eux en Orient ».
Samedi 13 septembre de 16h00 à 18h00,
sur le parvis des droits de l’homme, à Bordeaux
S'adresser à Aurélien Dufour
Téléphone 06 20 82 89 47
--------------------------------------------------------------- 
Pèlerinages 

-Dimanche 7 septembre Pèlerinage à Notre Dame de Sarrance 
       Messes à 9h, 11h et 21h
°°°°°°°°°°°°°

-Pèlerinage diocésain à Lourdes du 19 au 22 septembre.
Thème :   « La joie de la conversion»
°°°°°°°°°°°
-Dimanche 21 à 10h : Messe diocésaine, à l’église Ste Bernadette,  présidée par Mgr AILLET.
Unique lieu de rendez-vous cette année entièrement réservé aux diocésains. Il sera utile de le redire en paroisse et dans les cars.
Un car sera or­ga­ni­sé par la Con­fé­rence Saint Vincent de Paul.
-----------------------------------------------------------------------------

-Monseigneur Marc Aillet,
évêque de Bayonne, Lescar et Oloron
visitera les paroisses
« La Trinité d'Oloron - Oloron »
et « Saint Jacques du Piémont - Gurmençon »

du mercredi 15 octobre au dimanche 19 octobre

27/08/2014


merci 17    à l'abbé Jean-Emmanuel KPODA 


Au terme de son séjour en France dans notre diocèse et au service de nos paroisses, Jean-Emmanuel Kpoda s'en retournera le 31 août dans son pays dans le diocèse de Diébougou au service de la paroisse Sainte Trinité de Liébélé.

Il mérite notre aide et nos remerciements pour sa présence et sa joie de vivre et de servir. Bien sûr nous pourrons lui adresser oralement nos remerciements mais aussi y joindre une participation à la mesure de nos revenus.
Il aidera ainsi des jeunes agriculteurs militants dans les mouvements d'action catholique. Ils vivent dans le milieu rural. L'activité principale est l'agriculture de subsistance. Ses jeunes ont des enfants, lesquels font l'école.
Au Burkina Faso l'agriculture et l'élevage occupent près de 80% de la population active. Mais une partie de la population du diocèse de Diébougou, comme partout ailleurs souffre de la faim. Ces jeunes se motivent à produire plus, à partir de leur terre lo­cale.
1- Faire des champs de produits vivriers pour une sécurité alimentaire.
2- Faire des champs de produits rentables pour une vente commerciale.
Un tronc est à votre disposition au fond de l'église.
Adresse Abbé Jean Em­ma­nuel Kpo­da
B.P. 35 Dié­bou­gou Bur­ki­na Faso
                                                 -----------------------------------------------------


Le Peuple Dagara au Burkina Faso

Au centre de l'Ouest-Afrique, de part et d'autre de la Volta Noire (appelée maintenant Mouhoun), ce fleuve qui a donné son nom à la Haute Volta (Burkina Faso), au niveau où elle sert de frontière entre ce pays et son voisin le Ghana, vivent les Dagara. Cette ethnie est actuellement scindée en deux, beaucoup plus par le style de la colonisation que ses membres ont vécue de part et d'autre de l'actuelle frontière (Français d'un côté, Anglais de l'autre), que par l'existence de la Volta (Mouhoun) dont le franchissement relativement facile ne constitue en rien une barrière de séparation.

Peuple de savane, les Dagara sont essentiellement des agriculteurs-éleveurs-chasseurs : l'homme Dagara se définit par les trois instruments et outils se rapportant
  •  à l'agriculture: kukur = manche à houe, 
  • à l'élevage Ka-sog = cage à poules 
  • à la chasse Tã- migr = corde à arc.


 
Le diocèse

Date de créa­tion: 18 oc­to­bre 1968, superficie 18 348 km2,

Si­tua­tion géographique : le Diocèse de Diébougou, correspondant dans ses limites au Sud-Ouest du Burkina, est limité au Nord par le Diocèse de Dédougou ; au Nord-Est par le diocèse de Koudougou ; à l'Est par le Diocèse de Abengourou en Côte d'Ivoire  au Sud-Ouest par le Diocèse de Banfora ; et à l'Ouest par l'Archidiocèse de Bobo-Dioulasso.

Le diocèse de Diébougou est peuplé d'une dizaine d'ethnies dont la population totale, selon les statistiques de 2005 s'élève à 755 709 habitants : les principales ethnies sont:
 les Lobi : 40% ; les Dagara : 30% ; les Birifor : 20% ; les Jâ : 20% etc.; les autres sont les Gan, les Dorossè, les Pugli, les Bwaba, les Mossi et les Peulhs. Cependant un mouvement migratoire ne permet pas de cerner la population dans un recensement exact.

 Infos du net